Huile et lubrifiant Yacco

Huiles motos 4 Temps 100% synthèse - MVX 1000 4T 10W30

MVX 1000 4T 10W30

Moto / Quad / Karting

  • 3345
  • Familles :ESTER
  • 100% synthèse
  • Viscosité :10W30
100% synthèse Moto / Quad / Karting MVX 1000 4T 10W30

Spécifications

JASO T903:2011 MA2

API SN

Conditionnements disponibles

  • Bidon 1L
  • Fût 208L
  • Bidon 4L

Descriptions

Ce produit est homologué Quality Product 2021-2023 par la Fédération Internationale de Moto (FIM).

L’huile Yacco MVX 1000 4T 10W30 est une huile 100% synthétique pour motos à moteur 4 Temps ESTER.

L’huile Yacco MVX 1000 4T 10W30 est particulièrement recommandée pour les motos hypersport et tout-terrain (moteur 4T) dotées des dernières technologies : moteur répondant aux normes antipollution Euro 2, 3, 4 ou 5, équipés de systèmes de post-traitement des gaz d'échappement : catalyseurs, injection d'air à l'échappement, etc.
Elle offre une protection accrue des boîtes de vitesses intégrées ou non, avec embrayage humide ou sec, en assurant une protection renforcée de l’ensemble
boîte/embrayage (spécification JASO MA2).

L’huile Yacco MVX 1000 4T 10W30 convient particulièrement aux marques japonaises recommandant une huile de grade SAE 10W-30 pour leurs modèles les plus récents : Honda, Yamaha, etc. 

Autres utilisations : motos sans pot catalytique, scooters, quads, cyclomoteurs, etc.

Propriétés et avantages

L’huile Yacco MVX 1000 4T 10W30 dispose d’un grade SAE 10W-30 et d’une formulation 100% synthèse avec des esters apportant une excellente tenue à très hautes températures et une lubrification optimale et immédiate lors du démarrage. 

Elle est composée d’additifs pour améliorer l’indice de viscosité très résistants au cisaillement permettant un maintien des viscosités en service, avec d’excellents niveaux de détergence et de dispersivité assurant une excellente propreté des moteurs.

Sa faible volatilité lui permet de minimiser les consommations d’huile. Son coefficient de friction élevé est conforme aux exigences JSAO MA2 permettant d’éviter les phénomènes de « glissement d’embrayage ».